la relaxation

 

Fatigue, surmenage et déprime guettent presque tout le monde. Et lorsque le cerveau ne supporte plus le régime intensif auquel il est soumis, pour éviter les troubles tels que fatigue, angoisse, insomnies ou surexcitation incontrôlée, il apparaît urgent de faire une pause. La relaxation peut vous aider !

 

 

Contre-indications

  • Sujet réfractaire au relâchement par une volonté toujours tendue ;
  • Sujet trop inconscient et ne pouvant participer à l’écoute de ses sensations et pensées ;
  • Pathologies sévères (schizophrénie, troubles cardiaques graves, psychose paranoïaque).

Conditions préalables

  • Une pièce calme, dans la demi obscurité, une température moyenne ;
  • Des vêtements lâches, ni trop chauds ni trop légers ;
  • En position assise (fauteuil confortable, nuque bien calée et bras reposant sur accoudoirs) ou en position allongée, la tête un peu soutenue et une légère couverture sur le corps.

Le patient a les paupières fermées, il est immobile et se concentre sur ses sensations. La séance peut commencer.

 

Sources:

http://www.doctissimo.fr/html/forme/rem_forme/fo_1116_relaxation.htm